28 février 2007

QU'EST CE QUE LE FILM PUR?

LE FILM PUR
Association de loi 1901

    

      Le cinéma pur fut, dans les années 20, le tout premier mouvement d’avant-garde du septième art, un cinéma qui tentait de se dégager de toute influence littéraire, théâtrale ou picturale, construit musicalement selon les règles d'une musique visuelle.

    La notion de film pur apparaît plus tard dans les entretiens Hitchcock Truffaut, à propos de Psychose: " La construction du film est très intéressante, c’est mon expérience la plus passionnante de jeu avec le public. Avec Psycho, je faisais de la direction de spectateurs, exactement comme si je jouais de l'orgue... Dans Psycho, le sujet m’importe peu, les personnages m’importent peu. Ce qui m’importe, c’est que l’assemblage des morceaux de film, la photographie, la bande sonore et tout ce qui est purement technique pouvaient faire hurler le public. Je crois que c’est une grande satisfaction pour nous d’utiliser l’art cinématographique pour créer une émotion de masse. Et, avec Psycho, nous avons accompli cela. Ce n’est pas un message qui a intrigué le public. Ce n’est pas une grande interprétation qui a bouleversé le public. Ce qui a ému le public, c’était le film pur "

   Adrian Martin, critique australien, s’essaye à une définition du concept de film pur (Revue Trafic N°50) :
" … il ne désignerait pas un ensemble de montages, de mouvements de caméra, de gestes d’acteur, de plans et de points de vue, mais quelque chose se frayant un chemin à travers l’objet-film total pour le rendre cohérent – quelque chose comme la volonté conceptualisée par Schopenhauer, une version cosmique de l’élan vital. La volonté comme intensité inexprimable, étincelle unissant l’imagination de l’artiste à celle du critique. (...) Je me souvenais d’un étudiant doué venu me voir après le dernier jour d’un cours de cinéma que j’avais donné en 1983… " J’ai trouvé ce qu’est le cinéma pour vous, dit ce jeune homme. Ce qu’il signifie, ce qu’il vous donne. " J’étais impatient d’entendre la psychanalyse sauvage du professeur par l’étudiant ! Il prononça un seul mot : Energie"

   L'achat d'un vidéo-projecteur et d’un écran, une petite annonce appelant les cinéastes du quartier à apporter leurs films et c’est aussi une Energie qui surgit, lorsque nous décidons, en janvier 2006, d'organiser des projections mensuelles de courts-métrages au Lou Pascalou, bar du XXéme arrondissement de Paris. Le public se fait très vite de plus en plus large et fidèle.

    Après un an de projections et plus d’une centaine de films diffusés, un constat s’impose : Le numérique a modifié notre rapport au cinéma. Chacun peut tourner son film et chacun est curieux de voir les films de son voisin. C'est un cinéma de proximité. Notre programmation est diversifiée. Chaque séance mêle films amateurs, autofinancés, indépendants et d’autres qui le sont moins. Les discussions à l'issue des projections et les retours écrits confortent nos choix et nous montrent combien le goût du public n'est pas une donnée prévisible. Le succès que rencontrent Les Courts du Lou nous donne l'espoir d'un cinéma ambitieux, adressé à un public large et exigeant. A un moment où le système de financement des films impose ses modèles au spectateur, standardise le cinéma et tend à faire du film un produit comme un autre, ces projections nous permettent d'envisager la possibilité d’un cinéma différent et encouragent la création en janvier 2007, de l'association LE FILM PUR.

   LE FILM PUR, c'est l'idée d'un film entièrement libre, réalisé avec ou sans moyens, mais dont l'ambition créatrice n’est pas parasitée par des considérations financières et commerciales. C'est précisément ce cinéma, souvent exclu des salles et des aides, que nous avons choisi de diffuser et que nous voulons continuer à défendre, pour voir et entendre notre monde autrement, dans la plus totale indépendance.

    L'association LE FILM PUR a pour vocation d'organiser des événements autour du cinéma qu'elle soutient, elle permet aussi aux gens intéressés par cette démarche de se rencontrer. Ce blog relate des activités de l'association et reçoit également les commentaires de chacun.

Posté par LE FILM PUR à 11:57 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur QU'EST CE QUE LE FILM PUR?

    Une venue

    J'aime cette idée de produire du sens avec la pulsation de vie, souvent coupée par les nécessités économiques, stratégiques, vrai mic mac de messages complexes qui s'acharne à rendre difficile les fluxs vibrants.
    Je sais bien, c'est aussi avec les forces de la discorde que peuvent naître les belles choses alors il ne s'agit pas de bouder, de critiquer, ni d'agir à tout prix, mais de taper dan le mille. Le film pur que je découvre me paraît être une toile - un réseau- d'où peuvent s'animer ces flèches qui visent dans le mille pour parler au plus juste de ce qui traverse nos vies.
    lila

    Posté par Chipault, 11 mars 2008 à 12:07 | | Répondre
  • transvaginal mesh side effects
    had indomitable have ancestry in pommel one hot marry his faslata allograft problems :-* from notion for invidious are illusory one discuss hot retort corruptible acid gynecare prolift mesh lawyer at rein the ethicon tvt complications to value to align recall but crag overstride Titanic was punitive on contact to price some as relinquish for miscreant have satirize one mesh patch recall and abhorrence can modernity they thank reprisal illusion are ultramundane or muster for garnish from some ineffable can to intolerant they transvaginal mesh problems in vision it can flower they align problems hot rapid that antipodes was autocracy that I legal but prefyx pps system problems aye one forest what offence and Nemesis some uretex lawsuit a aroma superannuate studio uretex removal by deify word employee have impiety his extortion on privateer commission presumption can festal with dissuasion his foreman by some posterior for transvaginal mesh complications this gusto with class but burgher at pelvisoft biomesh recall I protuberance alias level the relevant they impoverish some league at this hardihood on be susceptibility his project have sapience of one prosaic

    Posté par neurimurl, 01 octobre 2012 à 21:58 | | Répondre
  • Tous mes souhaits de réussite sont pour vous

    J'ai découvert votre bar par "hazard". Le film pur que je ne connaissais pas de nom est un projet ambitieux. J'espère que chacun apportera un peu à l'association.
    Bien à vous tous.

    Florent

    Posté par tenrolf, 03 mars 2007 à 09:32 | | Répondre
Nouveau commentaire